Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

21.05.15

Mission shopping impossible pour non svelte ni obèse cet été

 

Cropped_Boyfriend_T_Shirt_with_Roll_Sleeve

 

 

 

Hier j'ai écumé la rue Saint Fé à la recherche d'une tenue potable. 

Dans l'ordre de la Préfecture à la Canebière : H&M, Zara, Pimkie, Mango, Camaïeu.

Verdict sans appel : cet été j'use mes vieilleries ou je reste à poil chez moi. (poils au pluriel d'ailleurs, merci Midinette de profiter de skype pour dire que tu ne veux pas rester sur mes genoux "non ça pique tes jambes", c'est bon la belle-famille sait que la séance de bandes de cire froide m'attend. 

 

Mais pourquoi donc je ne trouve rien à me mettre ? 

- les shorts, les micro-shorts, les combi-shorts : je n'ai aucune envie de renommer Paul et Monique mes deux cuissots. (Prédault et Ranou, t'avais compris ?)

- les robes avec un élastique à la taille : elles sont sorties de la tête d'un abruti pour l'été 2012, je le sais, j'ai pondu et depuis y a que de ça des robes pour être soit dans le clan des filles qui se déguisent en parachute ou qui en ont besoin pour s'entourer de volume aux hanches (ça existe ???)

- les jupes avec une belle ceinture : donc il faut la montrer la ceinture, sauf que moi j'ai pas envie de mettre un girophare sur ma bouée "oh hé vous avez vu c'est supposé être l'endroit le plus étroit de mon buste, les chinois sont quand même parvenu à fournir assez de longueur pour mon tour de bide, merci ! (quand d'autres boudent les blouses parce qu'il faudrait pas cacher ce ventre si plat, et insèrent leur top pour attester de leur capacité à supporter la faim.

- les robes sans manches : youpi j'ai des épaules rondes, des bras mous. Elles sont passées où mes haltères ? pourtant 16 kg de Midinette je les sens bien. 

- les maxi robes : en plus de pas rentrer dans un 36, je suis petite, et j'ai des gros seins. Je le fais pas exprès ! Imaginez les épaules rondes, les bras mous, sans soutif, et 40 cm de tissu de trop.

- les top cropped : ou plutôt les t-shirts courts que mon voisin Musclor met pour aller "à la salle". Déjà quand je regardais Sauvez par le gong je n'en portais pas et j'avais pas encore de bouée. C'est pas maintenant que je vais m'y mettre. Sauvons Willy !

- les sandales tongs : allez savoir pourquoi mes pieds ne supportent pas le frottis d'orteils. 

 

Pour ne pas passer pour Cosette tout l'été j'ai la parade : "non j'achète plus rien pour moi, je bosse plus, j'ai pas tant besoin de renouvellement et puis tout ce gachis écologique et social. T'as vu que H&M est parti du Bangladesh pour miser sur l'Ethiopie, sont moins gourmands les affamés d'Afrique. So consciouuuuus !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 10:35 - Révélation existentielle - Commentaires [9] - Permalien [#]