Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

26.02.14

Bonne pêche

 

coussin_lisel_ikea_maquereau

Vous le savez je ne suis pas née ici. Par contre Midinette oui. 

Quand j'étais enceinte, je savais qu'un jour on aurait un jeu de marchande en bois, joli comme tout dans sa chambre. Pour se calquer aux couleurs locales, j'imaginais des pyramides de légumes dit du soleil par l'industrie agroalimentaire, ceux pour la ratatouille en fait, des agrumes, des poissons, des savons de Marseille ... et je cherchais à donner une identité marseillaise à ce jeu d'imitation.

Oui mais voila, dans notre rue (comme dans beaucoup de coins de la ville) les commerces de proximité ne renvoient pas vraiment cette image d'Epinal. Dès qu'un local se libère, à tous les coups on récupère un énième primeur/épicier/kebab/snack/pizza/téléphonie/cigarette électronique. 

Si les énormes centres commerciaux rénovés, en travaux, en construction font la part belles aux franchisés, maintiennent un minimum les codes esthétiques, ailleurs c'est la dégringolade. Enseignes en médium recouvert de plastique brillant, avec ou sans fautes d'orthographe, et la mode est aux enseignes lumineuses à Led, du boucher au boulanger, tout le monde a la même devanture cheap. 

Pour l'instant le jeu de marchande n'est pas acheté. 

Finalement chez nous qu'y a t-il de local ou qui en a l'air ? un savon liquide 2013 Compagnie de Provence, son copain le liquide vaisselle Calanques, l'huile d'olive, un parfum d'intérieur Durance (Drôme), des herbes de Provence (Maroc-Grèce), des olives bio de Nyons (Drôme) du Maroc (c'est écrit dessus !), des plantes méditerranéennes, une peluche flamant rose de Chine et le dernier venu le coussin maquereau d'ikéa (vu mercredi dernier chez Planète déco, vite vu, vite acheté !). 

Celui là, il en a fait parler du monde ! si la sardine a bouché le Vieux Port, le maquereau suédois remplit le caddie. Passer inaperçu est impossible. Nul doute nous sommes bien à Marseille, les rares à s'être trompés sur le nom du poisson ont vite été corrigés par leurs proches, Vé la sardine ! mais non c'est un maquereaaaau ! Marseillais, pêcheurs et poissonniers de pères en fils ! 

Il fallait bien que ce soit une non Marseillaise qui achète ça. Désormais j'ai un maquereau à la maison. Et ça me donne bien envie de faire une parodie de photo des bartavelles de La gloire de mon père. Promis, je n'ai jamais songé appeler ma descendance Marius, César, Fanny ... mais Le Mec misait sur Casimir. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

Poster un commentaire