Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

19.05.15

Le vrac du jour, de la semaine, du mois, du trimestre, de l'année

 

blouse_medicale_blanche_100_coton

Aux personnes qui passent pas là ou se poseraient la question : non, non, je ne suis pas morte. Enfin si, mais morte de fatigue c'est tout, donc ça compte pas. 

L'année avait mal commencé, pas de cartes de voeux à envoyer. Non pas que je ne souhaite rien aux proches mais je la sentais mal cette année. 

Et j'ai bien vu ! 

Il faut avouer que 2014 fut éprouvante donc en toute logique il n'y avait aucune raison qu'une bonne fée transforme nos vies en existences réjouissantes en 12 coups de minuit. 

Petit focus sur le second semestre 2014. Midinette a fait le grand saut en entrant dans l'école de la vie. C'est simple, les jours d'école, elle avait au choix : des bleus, des morsures, des griffures. C'est cool l'élevage intensif avec liberté et carnage dans la cour. Alors on a entamé le circuit de l'enfant qui pose problème. Depuis nos yeux de parents, ce n'était pas franchement elle le problème mais bon ... le défaut de surveillance c'est comme les conflits à l'IUFM, ça n'existe pas !

A nous la joie des demi-journées de congés posées pour raconter notre life, mais avec le recul pisser dans un violon eut été moins con et pénalisant sur les congés à venir. 

Sur ce fond d'études approfondies de bête curieuse, un autre événement s'est greffé par procuration. Une descente aux enfers dénommée IMG ou autrement dit le trimballage de parents en devenir entre spécialiste d'éthique et de génétique. Des semaines à se dire "euh ... ils vont faire comment si l'accouchement se fait prématurément ? nan parce que jouer les prolongations c'est ... pour la recherche là !". 6 semaines d'attente, youhou ! j'ignore par contre combien d'années ça fait en psychothérapie et thérapie de couple. 

Le début de l'année je m'en souviens, c'était le retour des griffures/morsures/bleus et oui juste le temps que la peau se repose dans les 15 jours de vacances. 

Et puis il y eut encore et toujours les RDV bête curieuse en version allégée. 

Ca allait un chouilla mieux mais pour mieux redescendre. Ma mère a fait unjenesaispasquoi, une sorte d'AVC à l'oeil, bref plongé dans le noir total. Un hôpital de cambrousse avec un tocard. Quand je pense qu'il y a encore des andouilles pour vouloir maintenir des hôpitaux alors qu'en voiture on peut rejoindre de vrais pros de la médecine. - soupirs - 

Bref, j'ai joué le rôle de la mère de ma mère et j'ai remis en place deux secrétaires (qui se prenaient pour des pilotes de chasse) en leur disant que ma mère n'allait pas rester une seconde de plus et qu'elles se bougent à imprimer le bon de décharge. Je crois qu'elles ne s'en sont pas encore remises. Pourtant je leur avais bien dit que je n'avais pas l'intention de répéter et que je ne resterai courtoise qu'une seule fois. Marseille Power ! 

On a donc confié ma mère à des internes (ici donc) puis à 3 services, 2 hôpitaux. 

J'ai aussi eu la trouille de ma vie avec un transfert en ambulance. Et j'étais assise, face à la route. On a pris des sens interdits, rouler sur des départementales à contre-sens, sirènes hurlantes, radio hurlante, je peux vous assurer que le confort déjà très précaire de la carcasse en métal donne envie de louer une brouette pour un prochain trajet. 

Je fais toujours office d'accompagnante plusieurs semaines après et aussi aboyeuse sur des secrétaires (ici aussi elles se prennent pour des pilotes de chasse, alors que les internes outre se draguer sont hyper accessibles et simples). 

Ah si, j'ai un scoop, les brancardiers, tout un poème  ! mais version poème des Marseillais dans jenesaispasquelleville. Pour la téléréaité je crois que le vivier est là, avec option "coiffures de dingue". Une pépinière de styles !  je sais donc maintenant pourquoi il y a des miroirs dans les ascenseurs des brancardiers, pour se rappeler combien ils sont trop bien lookés. 

Enfin pas de quoi me faire chavirer hein !

Puis j'ai Le Mec, pour qui lui aussi les rdv s'enchaînent auprès des blouses blanches. 

Alors à moins de devenir blogueuse d'hôpital, vous comprendrez que je sois si peu présente. 

Tiens d'ailleurs, j'en profite pour dire à Stéphie que je compte bien trouver un samedi matin pour se rencontrer (enfin !), à Céline qu'avoir un zèbre c'est crevant, à Karine si elle passe que j'ai pas zappé les 1 an de sa puce ... 

Bon je vous dis à très vite, j'ai des nouveaux mots pour le Dico 51. Et ça va être chaud du c.l ! forcément je les ai entendus à l'hôpital. 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 18:44 - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    oh mais oh mais ohlala!!! j’arrête de te lire même pas 2 secondes et c'est le bordel quoi!!
    du coup je fais une réaction en accéléré au fur et à mesure de la lecture de l'article rires/peurs/pleurs/angoisse/rires , j'ai à la fois envie de te faire un câlin et de t'envoyer un convoi d'amaretti, et de venir voir la tête des brancardiers marseillais aussi!

    Posté par flou, 19.05.15 à 19:52
    • Si j'avais un smartphone digne de ce nom je crois que je ferais des photos. C'est tout un roman ces brancardier(e)s, toujours à l'affût de ... fans ? producteurs ? trucs qui bougent ? ils ont faim en tout ça ... mais pas d'amaretti.

      Posté par Heidi_13, 19.05.15 à 20:04
  • un smart-quoi?

    Posté par flou, 19.05.15 à 20:09
  • wowww...! effectivement, m'dame ! ça swingue pas mal par chez vous...!
    j'avais déjà remarqué le coup des brancardiers-ambulanciers, lors de mon bref rapport, et notre séjour réjouissant en néonat', mais j'avoue que ta façon de le raconter m'a bien fait marrer !
    heureusement qu'on en rigole, de cette désolation marseillaise... j'attends d'ailleurs tes nouveaux mots dans le dico 51, avec impatience !
    ça balance pas maaaal ... à Marseille !
    oups, une rechute... ça c'est à cause des Cahuètes qui me lobotomisent le cerveau avec les chansons de France Gall

    Posté par stéphie, 20.05.15 à 08:19
    • J'y retourne ce matin, je vais me retenir de tomber sous leur charme.

      Posté par Heidi_13, 22.05.15 à 09:34
  • ah oui, quand même....Bon, je n'ai pas tout compris, mais je constate que ta vie n'est guère réjouissante en ce moment .
    Je pense que le concept de blogueuse d'hôpital est à creuser car pas très exploité jusqu'à présent ^^
    Je veux croire que tout va vite s'améliorer pour toi et les tiens.

    Posté par arwen, 20.05.15 à 13:18
    • Je suis à la Timone ce matin. Plongée dans la vraie vie, loin du monde des licornes.

      Posté par Heidi_13, 22.05.15 à 09:31
  • Rouloulou <3 *câlins* et *bisous* pour la peine

    Posté par Youggie, 21.05.15 à 14:37
    • Merci <3
      On prend ce que la vie nous balance.

      Posté par Heidi_13, 22.05.15 à 09:30
  • c'est sûr que parfois, cette chienne de vie ne nous fait guère de cadeau !

    Posté par arwen, 22.05.15 à 18:23
  • DEs bisous <3

    Posté par celine, 29.05.15 à 05:43
  • ben merde mais je comprends mieux tout.
    Viens dans le nord. Ou une ville plus petite où les réputations se font plus vite que les coiffures du Sud

    Posté par alice, 17.06.15 à 15:59

Poster un commentaire