Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

25.10.09

Compte à rebours

   sapin     chronometre

Bon, on a changé d'heure sans même avoir pris l'avion. Soit on a gagné une heure de sommeil. Mais si on y regarde de plus près, on nous met la pression. A croire que 2009 doit passer plus vite que prévu.

Cette semaine, j'ai pris conscience que dans deux mois nous serons en train de nous baffrer de foie gras, dinde, bûche, de s'ennuyer autour d'une table, de crever de chaud auprès du feu, de remplir un sac poubelle de papier cadeaux ...

Non, je n'exagère pas ! les catalogues de jouets Made in China ont été glissés dans la boîte aux lettres la semaine dernière. Dans la foulée, les chefs de rayons concernés des grandes surfaces ont gavé les étagères de plastique rose ou de panoplies de fermier-chef-de-chantier-guerrier-pirate.

Les décorations de Noël sont là également. Crise oblige, on se recentre sur les traditions avec le rouge, le vert, le doré, le blanc ... et suicide au travail oblige, on trouvera encore des pères Noël suicidaires, accrochés à leur corde à un rebord de fenêtre.

Les boîtes de chocolat sont en tête de gondole. Ferrero nous rappelle à l'ordre, si jamais l'Ambassadeur passe à la maison, il faut avoir de quoi l'épater avec des rochers dorés.

Le chef de rayon pâtisserie de l'hypermarché nous fait croire qu'il a fait faire des bras de Vénus à ses employés, ouais ouais, un entraînement pour les recettes à venir. T'en as déjà vu des bras de Vénus avec un bûcheron dessus ???

Les clémentines font les crâneuses chez le primeur. Un peu tôt. Dire que petite, j'associais décembre aux clémentines et à l'ananas (oui, l'ananas avait sa place dans la corbeille à fruits pour les fêtes de fin d'année, idem pour le saumon, vedette des banquets de décembre, va dire à un gamin qu'il faut attendre décembre pour manger du saumon, de la dinde, et un ananas ! il te dira qu'il en mange toute l'année à la cantine !!!)

Qui des éboueurs, du facteur ou des pompiers dégaineront les premiers pour venir me vendre leurs calendriers. Femme faible, tentée par la chair, face à tant d'uniformes, messieurs, mon choix est déjà fait. Aussi bizarre que cela puisse paraître je suis généreuse avec ceux qui portent le plus bel uniforme, et j'ai espoir de ne pas les croiser chez moi en tenue de travail pour un an. (non, Chéri, je ne vais pas les inviter en douce en tenue de civil, quoi que ... je rigole pfff) Je serais moins généreuse avec ceux qui officient chaque jour pour mon bien-être. Je suis donc abjecte comme fille, pourvu qu'ils ne se donnent pas le mot et ne se mettent pas en grève en même temps : monticule de poubelles, et pas de cartes postales : malheur ! finalement je serai généreuse avec tous. Et comme le défilé commence tôt, je vais préparer mes enveloppes, car rien de pire que de se trouver face à son porte-monnaie plein de pièces jaunes et un billet de 100 €.

Pour certains, les cadeaux de Noël sont déjà une préoccupation. Cette semaine chez Marionnaud, on pouvait faire le plein de coffrets de parfums, de soins, le tout à - 20 %. Les ventes privées nous mettent sous le nez les livres, stylos plume, porte-feuilles, chocolats, écharpes en cachemire ... qui se retrouveront sous le sapin d'ici deux mois.

Ikéa nous informe que dès le 4 décembre, nous pourrons acheter notre Nordman.

A force d'anticiper, on finirait par oublier que la semaine prochaine ce sera Halloween la Toussaint.

PS : il faudrait peut-être revoir la durée du calendrier de l'Avent, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  • oh ! j'adore ton billet (j'aurais aimé l'écrire)
    plein de bon sens et tellement criant de vérité face à cette société de consommation.

    Posté par ramage, 26.10.09 à 10:29
  • Merci Ramage
    Si l'article te plaît, tu peux le copier-coller sur ton blog.

    Posté par Heidi, 26.10.09 à 10:41

Poster un commentaire