Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

08.10.13

Des bulles de savon

    Tout l'été le monumental savon de Marseille de Générik Vapeur et de la Savonnerie du Fer à Cheval a trôné devant le J1.  Nous avions guêté son installation, fêté son inauguration, il fallait bien lui dire adieu.      C'est lors des journées du patrimoine que nous avons pu croiser le cube 72 % d'huile dans les locaux de la Cité des arts de la rue (aux Aygalades, dans le 15ème arrondissement). Inscrits sur la liste des chanceux visiteurs (merci au Mec de fureter les bons plans culturels et... [Lire la suite]

26.04.13

Se faire mousser

Après une déception en début de mois, voici le savon géant de Générik Vapeur et du Fer à cheval, baptisé La Clepsydre. L'inauguration a eu lieu ce soir, et c'était plutôt dans les bières servies que ça moussait.   Un filet d'eau dégouline lentement et blanchit déjà le savon. L'odeur se libère, mais le Ricard l'emportait.  J'irai régulièrement photographier ce gros cube jusqu'au 21 septembre 2013.  Entre deux averses, vous irez peut-être voir ce bloc de culture marseillaise. Bon week-end !
12.04.13

La lessive de l'Arlésienne

Image de synthèse - Projet Clepsydre - Générik Vapeur - source image Le savon est chez lui à Marseille tout comme le linge qui pend aux fenêtres bercé par le mistral.  Cliché pour cliché, Générik Vapeur a choisi pour Marseille Provence 2013 d'exploiter le savon dans des proportions exagérées. Mi artisanal mi artistique, ce savon en impose pour afficher fièrement son origine et sa traditon. 18 tonnes pour ce bloc de savon créé par les savonneries du Midi et du fer à cheval. 3 mètres de côté. Rien à voir avec le cube de la... [Lire la suite]
08.06.12

Un petit rien

  ... qui est déjà trop ! Fin avril la SNCF a fait une campagne sur les petites incivilités au quotidien : une petite insulte, un petit crachat, un petit mégot ... les mauvaises langues ajouteront "un petit retard". Là n'est pas le propos. A Marseille, comme le message ne suffit pas, on a eu deux immenses sculptures façon Oldenburg : un chewing-gum et un mégot (nom du concepteur non communiqué). J'ai souvenir que Marseille avait fait la chasse aux chewing-gums sur la Canebière à l'approche de la coupe du monde de... [Lire la suite]