Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

06.06.11

Soins intensifs

Pour une étincelle d'éternité dans un bûcher de durée - 2011 - Guillaume Gattier Installation - Arbres calcinés, liteaux et serre-joints - Dimensions variables "Cette installation se compose d'arbres prélevés dans une forêt ravagée par un incendie. Ces éléments ont été replacés dans le parc et sont maintenus à l'aide de liteaux et de serre-joints. Cette tentative absurde de prolonger l'existence de ces formes affirme l'impact esthétique de leur nouvelle condition. Leurs attelles, constituées de bois dans sa version... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 07:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

05.06.11

Voie parallèle

Entre-Deux - 2011 - Camille Guibaud Installation - Laine et acrylique - Dimensions variables "Cette structure unie aux oliviers, est une invitation à la découverte de l'architecture paysagère. Elle offre un passage à travers un nouvel espace temps. Une dualité qui mêle une perte des repères spatiaux et une mise en scène de l'environnement habituel. La structure est le témoin objectif du passage. Un chemin à travers l'architecture paysagère mais aussi un intermédiaire qui propose une inscription dans la représentation... [Lire la suite]
03.06.11

Avoir un toit

Subprime - 2011 - Paul Destieu et Colson Wood Installation - Aluminium, bois, peinture et métal - Dimensions variables "A l'heure de la mise à l'épreuve du bâti comme valeur pérenne, la question se pose de savoir ce qu'est encore capable de construire notre société. Subprime est une proposition sculpturale de Paul Destieu, réalisée en collaboration avec la société Colson Wood, qui confond insolvabilité et disparition architecturale. Ce qui perdure ici, c'est la limite de propriété non plus comme valeur refuge mais au... [Lire la suite]
02.06.11

Un patron à conquérir

Les habits de la montagne - 2011 - Stéphanie Nava Installation - Peinture pour végétaux - Dimensions variables "Après le jardin, derrière l'étang, un pré, il est cerné d'arbres et en arrière-plan, une montagne le surplombe. Une masse qui veille, imposante, sur le pré. Elle en est le double inversé : à la planéité du pré répond la volumétrie de la montagne. Sur l'herbe, ces lignes blanches à la craie marquent des formes géométriques. Des surfaces sont délimitées, des frontières établies, comme un géomètre dessine le plan d'une... [Lire la suite]
01.06.11

Color block

Sans titre - 2011 - Pascal Simonet Sculpture / Installation - Blocs de béton cellulaire peints - Dimensions variables "Un projet similaire réalisé pour l'espace d'art du moulin de la Valette du Var en 2008, Herbularius, matérialisait par une interprétation en volumes colorés les tracés cadastraux de lotissements d'habitations portant des noms de jardin. Au coeur même du parc urbain de Maison Blanche, je propose, dans un tout autre rapport à l'espace et au volume, d'utiliser les mêmes matériaux et couleurs, mais cette fois-ci... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
31.05.11

A l'ombre d'un arbre

Sofa - 2011 - Jean-François Roux Sculpture - Mousse polyuréthane molle, colorants et paille - 800 x 150 x 120 cm "Sofa fonctionne dans le parc comme une aire de repos et ponctue l'espace d'une grande bande de couleur ; il accueille le public confortablement dans une matière moelleuse et envahissante, son échelle provoque l'envie de s'y installer de façon ludique." Festival des Arts éphémères ­du 19 ­mai au 29 mai 2011 / tous les jours de 10h à 18h­ Parc et bastide de Maison Blanche Mairie des 9ème et 10ème arrondissements 150... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30.05.11

Drôle de zèbre (en péril)

 Chevalier sur blason (vague à lame) - 2011 - Victoria Klotz Sculpture - Mousse polyéthylène, planche de surf, peinture - 220 x 50 x 120 cm ""Mais que fait ce zèbre sur cette planche de surf au milieu de la mare à canard ? La planche de surf est le véhicule flottant le plus élémentaire exigeant beaucoup de souplesse et de rapidité pour s'extraire du danger. Ici, calme plat, pas de vague à l'horizon, le zèbre sommeille ... tel un chevalier au repos juché sur sa monture ; ou bien telle une nature morte contemporaine. Dans... [Lire la suite]
29.05.11

Une petite soif ?

Fleurs des quatre saisons - 2011 - Patrick Dellacorte ­Festival des Arts éphémères du 19 ­mai au 29 mai 2011 / tous les jours de 10h à 18h­ Parc et bastide de Maison Blanche Mairie des 9ème et 10ème arrondissements 150 boulevard Paul Claudel - 9e M° Dromel puis bus 16 et 16S Vallon de Toulouse ou Claudel Mairie des 9 et 10 Entrée libre Sous un soleil de plomb au parc de Maison Blanche, on s'attendrait presque à voir Arman et Oldenburg en train de magnifier des canettes de sodas. Restez au frais, suite de la visite du festival... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 17:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
24.05.11

Candide PVC

La Jouvencelle - 2011 - Benjamin OLINET - Victor COSTE Technique mixte 168 x 168 x 300 cm "La Jouvencelle c'est avant tout un assemblage de pièces en plastique destinées à l'usage de la maison et soigneusement sélectionnées pour leurs formes et leuirs couleurs. Elle se présente sous la forme d'un kit prêt-à-être installé, et qui, à l'instar d'un mobilier plastique pour jardin, est d'un usage a fortiori limité, consumable et donc éphémère. On la déballe aussi vite qu'on la remballe. En correspondance à la fontaine déjà existante... [Lire la suite]
14.06.10

Les arts éphémères (fin du parcours)

Caroline Le Méhauté (née le 9 janvier à Toulouse, vit et travaille à Marseille) S'extraire [négociation 25] - mai 2010 - bois, terre et herbe - environ 120 x 3500 x 10 cm S'extraire, tel un mur de terre, parcourt une partie de la pelouse du Parc de Maison Blanche sur une longueur d'environ 35 mètres. Mais à bien y regarder, l'herbe présente sur le dessus nous renvoie à une extraction du sol. Le substrat a été comme découpé puis retiré, déraciné et suélevé. A moins de regarder la situation de manière inverse et... [Lire la suite]