Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

05.04.12

Viens Poupoule

Quoi de neuf à Marseille ? on prépare la chasse aux oeufs à défaut d'être partis comme les cloches à Rome. Et en bon citadins on se tourne vers le poulailler le plus inattendu de la ville : le parc du 26 ème centenaire. Rendez-vous pris avec des coqs qui fanfaronnent, des galines qui jouent les cocottes devant leurs beaux et sont de vraies mères poules avec leurs poussins. Nul doute qu'il y aura bien quelques oeufs en chocolat. Joyeuses Pâques !   Le dico 51 est un rendez-vous hebdomadaire jusqu'à l'inauguration... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 15:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

30.03.12

Collé-serré

Entrer en force comme une Sardine ou la Sarline qui a bouché le Vieux-Port   A l'heure de pointe dans le métro, on reconnaît le manque de débrouillardise des Marseillais. Un peu en panique, les usagers qui veulent sortir doivent se faufiler devant ceux qui bloquent le passage mais n'ont pas idée de descendre sur le quai et reprendre leur place. Non ils restent les pieds englués au sol (lino vintage comme le métro d'ailleurs, retour dans les années 70-80's) , bougeront pas ! et les voyageurs qui... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 16:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21.03.12

Plic ploc

Fontaines du Parc Borély - Avenue du Prado - 13008 Marseille   Sur fond de forum mondial de l'eau, l'expression de la semaine a un rapport avec cet or bleu. L'eau qui tombe du ciel, on l'attend parfois longtemps. Les marchands de parapluie ont fait faillite et lors des journées de déluge (même les nuages exagèrent !) on découvre des habitants trempés comme des soupes, à croire que cela ne fait pas partie de l'équipement de base. Une écharpe de l'OM : oui ; un parapluie : non. Mais il arrive aussi que les nuages soient... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 17:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14.03.12

Vachement beaucoup

Je t'aime ... un peu, tarpin, à la folie, passionément, pas du tout   Ah ah le titre qui tue et vous rappelle forcément le C'est toi que je t'aime des Inconnus. Et bien justement, le mot de la semaine est totalement old school. Répandu dans les années 80 puis tombé aux oubliettes, l'adverbe marseillais tarpin revient en force depuis quelques années. Les locaux peuvent attester que ça fait plouc de l'employer mais les jeunes phocéens l'adorent. C'est tarpin bien. Il est tarpin beau. Y a tarpin du monde. ... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07.03.12

Une ville finit par être une personne*

Le roi de la jungle urbaine ne craint dégun  *Ca c'est Victor Hugo qui le dit. Moi ce que j'en dis c'est que Marseille est une pièce de théâtre et selon les jours on passe de la comédie pagnolesque à la tragédie phocéenne. Les protagonistes ont dans le sang cette facilité à jouer l'esbrouffe, à s'inventer un monde, à tricher, à mentir, à exagérer, à décupler leurs émotions, et forcément ils ont dans leurs tirades de sacrées perles  et un "parler" à eux. Et dans cette galéjade (= façon... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 11:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01.03.12

Quel Carnaval !

Caramantran photographié hier (d'où le décalage du rdv hebdomadaire) La vedette du défilé se nomme Caramantran. Le pauvre pantin est vêtu d'estrasses (= vieilleries, guenilles) et sa procession sous les musiques de la fanfare et une pluie de confetti s'achève avec un jugement sur la place publique. Le cortège l'accable et sa sentence est irrévocable : il sera brûlé vif. Sa mort sonne la fin de l'hiver et on peut accueillir le printemps. Cette tradition colle avec le Carême-Entrant (d'où le nom phonétique) puisque le... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 22:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22.02.12

Le petit Marseillais

  Fin de carnaval Il n'est pas question de parler savon ou gel douche mais d'enfant. Evidemment il leur fallait un petit nom local : minot. Quand d'autres interpellent un môme dans la rue en disant "hé petit", ici on préfère "hé minot". Comme le minot est rarement seul (fraterie ou entre collègues à taper au ballon ou à jouer à la poupée), on parlera plus souvent des minots aussi bien pour des enfants que l'on connaît que pour un groupe d'inconnus. Et cela les poursuit jusqu'à l'âge adulte, parce qu'ils restent des... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 12:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15.02.12

Preuve d'amour

Parvis de la sortie de métro / entrée du parc Longchamp - 13004 Marseille Cupidon ne se doute pas que dans le coin on a un mot rien qu'à nous pour dire câlin. De l'affection, de l'amour, un simple geste de tendresse, tout cela en 4 lettres : le gâté. Mais c'est encore mieux au pluriel car on ne se lasse pas de faire des gâtés. Désormais vous pouvez dire que vous aimez les gâtés ;-)    Le dico 51 est un rendez-vous hebdomadaire jusqu'à l'inauguration de Marseille 2013 dans 48 semaines (précédemment :... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 09:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
08.02.12

Autochtones

Décor à la Maison de l'Artisanat et des métiers d'Art - 13001 Marseille Le Marseillais, vaste portrait à tirer mais souvent épinglé par les racontars, la télé-réalité et il va s'en dire que plus on exagère le trait mieux c'est. Merci donc aux journalistes qui viennent glaner des perles du côté du Vieux-Port (marché aux poissons et terrasses de l'OM Café), repère de "bons clients" pour témoigner et donner des avis sur tout. Car le Marseillais fort de sa capacité à parler pour ne rien dire a un avis sur tout. Un avis de bar du... [Lire la suite]
Posté par Heidi_13 à 07:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01.02.12

Couleur locale

Façade - Rue des Muettes - Quartier du Panier - 13002 Marseille La boisson anisée est si fameuse qu'elle en a été réduite à sa couleur : le jaune. Avec ou sans glaçon, avec plus ou moins d'eau, en dose simple ou double (un 51 ou un 102), cet alcool fait figure de carte postale. Un incontournable de l'apéro mais pas que. Le pastis apparaît également dans une recette dont je ne peux vous narrer l'origine, ni vous garantir qu'il s'agisse d'une tradition mais je vous jure que j'ai déjà vu des gens la réaliser :... [Lire la suite]