Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

04.07.14

La fête des fleurs

 

floralmonogram

 

Monogramme et chiffre à imprimer gratuitement sur Wedding chiks (non je n'épouse pas Le Mec, manquerait plus que ça !)

Cette année j'avoue ne pas m'être investie dans l'organisation de l'anniversaire de Midinette. 

Non je ne recevrai pas la médaille de la mère qui se décarcasse. 

Ca m'intéresse toujours de faire une surprise à Midinette, aux invités mais ... cette année la fête aura lieu super loin, dans la famille du Mec, et cela fait perpét qu'il n'y a pas eu de confetti et de miettes de gâteaux sur les tapis. 

En bonne pièce rapportée, sudiste en prime (largage de clichés de la cagole : futile, dépensière, fière, étaleuse ...), mieux vaut jouer la simplicité. 

Nous ne sommes pas chez nous, on s'accomode de la déco, de la vaisselle et ... des us et coutumes. 

Le hic, c'est que jamais nous ne ferons cet anniversaire chez nous, c'est ça d'accoucher en plein mois de juillet, habiter loin de nos familles, et en plus dans une ville où nous ne pourrons jamais avoir un loft ni une maison avec jardin. 

Seules fantaisies possibles quand on n'est pas chez soi et qu'on prend le train :

- le choix du gâteau : en théorie, car il faut composer avec les pâtissiers locaux, et comble du malheur, le dimanche c'est fermé, nous dégusterons un gâteau de la veille, hummm ! et surtout on ne dira pas que c'est pour un anniveraire, sinon la plaque "joyeux anniversaire" en pâte d'amande me restera en travers de la gorge.

- le choix des bougies : oui je suis pire qu'une bride-to-be, je ne supporte pas les pauvres bougies recyclées, celles qui ont déjà été photographiées lors des anniversaires de la soeur, du beau-père, de l'arrière grand-mère. Ca va la cire, c'est encore dans nos moyens. J'ai aussi quelques mauvaises expériences avec les bougies qui ont le temps de fondre avant que la dernière ne soit allumée (bon 3 ans, vous me direz c'est vraiment de la daube si je n'ai pas le temps de les allumer). De toute façon j'en ai tout un stock, on ne sait jamais si le cours de la cire flambait (jeu de mot non voulu). Parce que poser une bougie chiffre du pâtissier tout heureux de participer à sa manière à la fête, merci bien ! 

- le choix de la tenue : alors là pas de dress code pour les invités mais une jolie robe pour la reine du jour. Ni meringue, ni je vais à la gym. 

- le choix d'une animation funkie pour marquer ce jour extra-ordinaire. Je sais qu'il y a les bougies mais ça ne suffit pas, un peu de magie ! un "whaou" qui résonne et un sourire à se demander siPhotoshop peut en faire autant quand on matera les photos. Ce sera un lâcher de colombes ballons. Mais avec l'option "la loose elle nous lâche la grappe". Petit retour en arrière : pour les 1 an, nous étions encore frais comme des gardons (rappel : Midinette fait ses nuits mais les nuits ça commence à minuit les jours de chance, nous ne savions pas que ça durerait au moins 3 ans). Le Mec est à la manoeuvre, gonfle le premier ballon avec la bonbonne d'hélium jetable et ça a fait pschiittt, voila c'est fini, un demi-ballon et plus rien. L'arnaque totale, 40 € pour un demi-ballon, les gros ballons d'un mètre de diamètre sont toujours raplaplas. Même pas pu parler avec la voix d'un héros de dessin animé, rien !

- le choix du carton d'invitation : ah le fameux sésame, celui qui donne le ton, le thème ... oui mais voila y a pas de thème, c'est comme pour un mariage, c'est pas obligatoire. Au début je voulais jouer sur l'idée "haute comme trois pommes", mettre des pommes d'amour (va trouver ça dans un bled, humm). Le chiffre 3 ça m'inspire pas des masses. Y a bien Riri, Fifi et Loulou mais voilou. Puis je me suis penchée sur les cerfs-volants ... mais autant il n'y aura pas de vent, mais beaucoup de pluie. Dernier recours, le thème qui sauve tout : les fleurs, celles qui illustrent ce billet). Il me faudra juste acheter des enveloppes colorées. 

- le choix de passer pour une zinzin ou m'abstenir : le dessin à empreintes, emprunté au must have des mariages cools. Pour les 1  an, un cupcake avec des vermicelles/empreintes, pour les 2 ans un ballon de plage et là, ben il va me falloir trouver un motif floral et demander au Mec si ça peut passer comme idée saugrenue ou s'il vaut mieux en garder sous le coude pour les autres années. 

J'ai encore une poignée de jours devant moi et cela m'évite de cogiter à tous les trucs relous que je ferais bien de faire ... là au moins j'ai une excuse. 

PS : je vous raconterai aussi la désillusion des anniversaires précédents chez mes parents où quand dans un appart tout semble volumineux et sur place si ... ridicule, l'hélium envolé (ça c'est déjà dit), la pinata à tirer qui ne s'ouvre pas ... c'est tout un métier parent qui déchire. J'ai de la marge de progression. :D

PS' : si tu passes par là et que tu ne me connais pas beaucoup, faut pas croire que je vais me petitsuissider si les photos du gâteau sont ratées, ça reste un joli jour point barre. Et autant on aura la gastro, la varicelle, les deux ? oh non quand même pas. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 00:38 - Révélation existentielle - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    tu as réussi à me faire sourire derrière mon écran, je suis sûre qu'elle sera heureuse ta princesse et l'essentiel c'est ça ! bises

    Posté par virginie B, 04.07.14 à 08:09
    • Moi je pressens qu'elle va vouloir mettre sa veste et un legging, des chaussettes, sous 25°C Midinette a froid. Le matin en ce moment elle prétend avoir froid en sortant de l'immeuble ... alors en Bretagne ... 

      Posté par Heidi_13, 04.07.14 à 15:47
  • Han, je rêverais de pouvoir organiser et célébrer 1 anniv d'été !! La loose ici on est ts de l'hiver...
    Bonne chance alors pr cette fiesta qui s annonce ! Et Happy 3 à la Midinette

    Posté par stephie, 05.07.14 à 18:01
    • Il te faut fêter des demi-anniversaires
      Je suis de mars, Le Mec de novembre, Midinette de juillet.
      Et j'aimerais faire des annivs au printemps, quand il fait beau mais pas encore trop chaud, que la pelouse est verte, qu'il y a des petites fleurs, que tout le monde est encore là.
      Résultat en juillet : dans les Alpes, toujours un orage qui claque, et la menace toute la journée "vite, vite avant l'orage", il y a plein de mouches qui veulent manger des gâteaux, le pollen plein le nez et les yeux, tout le monde est en vadrouille, les rares présents disent tous qu'il fait trop chaud ... et dans les années à venir, aucun copain de classe ne viendra. La loose !

      Posté par Heidi_13, 06.07.14 à 08:50

Poster un commentaire