Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

14.05.14

Dent pour dent

 

m4340725_237314_la

Le mien c'est le N°40 mais il est moche en photo

Ah ah, facile après Oeil pour oeil !

Rassurez-vous aucune vengeance en vue, je suis pacifiste même si vous le verrez plus bas, j'en veux à 3 personnes. 

C'est que pour aborder le lourd sujet du dentiste, je n'ai rien trouvé d'autre. 

Parmi mes anciennes craintes, il y avait être enceinte/accoucher et aller chez le dentiste. Mais ça c'était avant. 

Et il y a des points communs à ces deux sujets : tu souffres, c'est obligé ! faut pas rêver : l'anesthésie ça ne camoufle pas tout. 

Bon, pour l'accouchement, on ne va pas revenir là dessus bien que j'ai pu remarqué que toutes les nanas (proches ou pas) n'ont pas pu s'empêcher de me raconter LEURS accouchements. Exercice auquel je ne me suis pas prêtée lorsque je suis allée voir une amie jeune maman. Non seulement je lui avais dit que je n'avais pas beaucoup de temps, mais elle était embarquée dans un long monologue du vagin avec moultes détails des heures avant-pendant-après, et puis je venais de lui faire perdre une illusion : tu vas perdre tout un tas de cheveux. Ouaip personne ne te l'a dit, ben c'est bibi qui s'y colle !

Passons donc au volet "dentiste". 

Je crois que j'aurais préféré mourir qu'y aller. Un peu comme si on me mettait à Port Aventura ! on rentre ?

Regonflée à bloc, stressée comme une minable c'est en 2013 que j'ai osé affronter mon pire ennemi : le dentiste. Il se trouve que je ne le connaissais pas mais avoir dans l'idée de tripoter des mâchoires ... c'est suspect ! puis je n'avais eu que des toquards ... ce qui explique l'état d'abandon total de soins dentaires.

Et comme un terrain en friche, le jour où l'on s'y attèle, faut relever les manches et se dire qu'il va y avoir du boulot. Une fois les choses lancées, pas de retour en arrière possible.

 

C'est avec une frêle voix (je me demande même si j'étais audible, et comment j'ai fait pour ne pas tomber dans les pommes) que j'ai demandé "vous pouvez prendre soin de ma bouche". 

La fille qui s'attend à un vent, c'est moi. Ca se saurait s'il fallait passer un casting pour se faire soigner ! 

Mais figurez-vous que si j'en suis arrivée à ce stade c'est bel et bien à cause d'une dentiste qui a été méprisante et qui ne m'a jamais revue, ça tombait bien elle ne souhaitait pas m'avoir comme patiente. Puis j'ai également essuyé un refus de la part d'un ophtalmo quand nous sommes arrivés ici, mon tort ? ne pas avoir besoin d'opération, ne pas être une "cliente" intéressante, et en prime j'étais à la mutuelle des pauvres. J'ai depuis une vraie mutuelle et je vais chez un ophtalmo qui prend tout le monde (il se trouve qu'il débite niveau botox et opération mais ça ne me concerne pas). 

Bon alors, le dentiste m'a donné rendez-vous ... pendant plus d'un an. C'était ma seconde maison. Il m'a fallu faire un scanner et ensuite c'était parti : youpi :/ 

Et c'est comme la déco, on vire les laideurs : bye bye les plombages, bonjour inlays (en gros c'est un faux morceaux de dent, de la couleur de la dent, une fois posé on croirait que c'est la dent saine qui est au complet). Puis on y est allé crescendo. Toujours, parce que je ne voulais pas être dépitée et abandonner en route. 

Avant de passer aux choses sérieuses, il a fallu entreprendre un blanchiment. Sur le net j'avais lu qu'il fallait 3 fois 15 mn. Bon moi j'ai eu la formule VIP : 3 séances de 3 fois 15 minutes. Nan, j'ai jamais eu les dents oranges !!! ça fait un mal de chien. Pendant les séances, ça fait mal en fin et début de session de 15 minutes. Par exemple à 13', quand tu pensais ne pas avoir mal et ça dure jusqu'à la 14ème minute. Rebelotte entre la 18 et 19ème. 

Au dernier rendez-vous malgré le cocktail de paracétamol je n'en pouvais plus. J'ai pleuré des heures de douleurs. Les dents sont fragilisées, et sans rien mangé ni boire, elles "s'électrisent" et vlan un coup d'éclair, une douleur qui se propage pendant 1 minute, mais c'est infernal et il n'y a aucun moyen de soulager la douleur. Bon, paraît qu'il faut en baver pour être belle, 'tain j'aurais dû être canonissime ! 

Et on continue l'ami ! ben oui, parce que j'y ai passé plus de temps qu'avec ma famille et mes amis. 

Youhou une couronne de reine. Un défi de taille ! un challenge remporté haut la main par le prothésiste sur lequel la pression a dû peser au point d'en avoir mal aux épaules. Vous ne maîtrisez certainement pas la numérotation des dents (moi j'ai potassé sans le vouloir), donc je vous indique juste qu'il s'agissait d'une dent de devant. 

Puis autre joie : blouse, charlotte, chaussons, à moi les greffes de sinus. Alors là, j'ai réalisé qu'accoucher c'était peanuts. Si on m'avait dit qu'il y avait pire ! La tête maintenue dans l'appui-tête, la tête valdingue comme dans Space Mountain. Les vibrations envahissent la boîte crânienne. Et j'ai failli faire un malaise. Bon il faut rester sous surveillance une heure sur le fauteuil. Se faire raccompagner et je dirais avoir une baby-sitter pour le reste de la journée. Ca fait l'effet des nanas qu'on voit se faire refaire le nez, le visage bouffi, la bouche pâteuse et qui disent "chui chuper concante, cha ché bien paché".

Comme sur un manège, j'avais tiré le pompon, une autre greffe, youhou ! plus armée, je m'étais conditionnée, fallait fermer les yeux pour en plus voir le plafond qui bouge. Sauf qu'il fallait les ouvrir un peu de temps en temps pour assurer un état de "pleine forme".

J'en ai fini. Je vous passe les rendez-vous "faciles" qui ont suivi, j'avais dû épuiser le stock d'anesthésiant, le dentiste voyant en moi une fille forte, j'ai serré les dents plus d'une fois en me disant "il arrête de faire son radin, ça lui coûte quoi" ben non il voulait plus. 

Ma bouche est au complet. 

Et je peux vous dire que :

- même si vous n'avez pas mis les pieds chez un dentiste depuis longtemps, il FAUT y aller. Parole d'ex-flippée !

- plus on attend, plus les soins sont lourds et les factures élevées (un sacrifice récompensé, mais sacrifice quand même)

- qu'une fois qu'on y est passé, on se demande pourquoi on a attendu si longtemps (ah oui la peur d'une vie)

- qu'il faut tomber sur LE bon. Tout de même 3 toquards qui ont dégradé mon état, mal soigné, ou pire même pas vu certaines choses

- que ça change tout ! Le Mec pourrait vous le dire. L'album photo est une preuve irréfutable. Ma consommation de rouge à lèvres aussi :D 

 

Bon, j'espère ne pas vous avoir fait peur si jamais vous avez des soins à venir ou en cours. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 06:26 - Révélation existentielle - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    mouais... c'est sûr... plus t'attends, plus ce sera long et douloureux (et cher). Ici, l'homme, qui est plus raisonnable que moi, me tannait depuis des mois pour que je retourne chez le dentiste, pour faire un petit contrôle. Et moi, je lui disai "ben non ! j'ai même pas mal...!"
    sauf que... Aïe-Aïe-Aïe ! j'ai fini par l'écouter, et y aller... et me voilà occupée au moins jusqu'aux vacances d'été :/
    4 carries, bingo ! d'ailleurs, demain j'y retourne (à reculons) !

    Posté par stéphie, 14.05.14 à 07:55
    • Ca va, ce ne sont "que" des carries. Enfin je te dis ça, mais j'ai la chance de ne pas en avoir. Cela dit, vu le niveau du chantier dentaire, je pouvais pas non plus tout avoir. Bon courage

      Posté par Heidi_13, 14.05.14 à 09:26
  • j'ai eu beaucoup de soins après avoir attendu trop longtemps, là il faudrait que je fasse poser des couronnes mais je n'ai pas l'argent (et c'est très mal remboursé par ma mutuelle) alors j'attends même si ce n'est pas bien

    Posté par chocoladdict, 14.05.14 à 08:31
    • Je comprends, moi j'ai attendu d'avoir assez d'argent pour y aller. Un mauvais calcul finalement car le temps d'épargner, la dentition a le temps de se dégrader et ça chiffre encore plus. J'avais surtout la trouille. Ma mutuelle me ponctionne beaucoup tous les mois mais elle est radine en retour. Miantenant "ça c'est fait", je suis sur la paille mais j'ai retrouvé le sourire et ça n'a (presque) pas de prix. 

      Posté par Heidi_13, 14.05.14 à 09:33
  • Ce n'est pas du dentiste que j'ai peur, c'est de prendre rendez-vous (la fille phobique du téléphone). Mais bon, plus j'attends, plus je vais commencer à avoir peur du dentiste

    Posté par Youggie, 14.05.14 à 18:37
    • Euh, je partage le stress du téléphone, surtout quand il faut rappeler le dentiste sur son portable après une intervention lourde le soir et le lendemain au petit matin. 

      Posté par Heidi_13, 15.05.14 à 08:11
  • j'y vais depuis que j'ai 4 ans car mes dents sont des ruines ! J'y passe vraiment beaucoup de temps mais apparemment, tu as testé des trucs que je n'ai jamais essayés ^^

    Posté par arwen, 20.05.14 à 21:09
    • Alors dans mon malheur, j'ai quand même une solide dentition. C'est l'absence de bons professionnels et de soins qui font que ça s'est tout dégradé. Je crois qu'il ne me manque que le déplacement de mâchoire ... qui n'arrivera pas puisque je suis suivie par le meilleur.

      Posté par Heidi_13, 20.05.14 à 21:17
  • Je viens de tomber ici tout à fait par hasard (oui pendant mes heures perdues je vais de blog en blog) et c’est une jolie surprise ! Ton blog est très sympa.

    Je viens tout juste de créer le mien et de le mettre en ligne il y a quelques jours, si tu as un petit peu de temps tu peux passer y faire un tour me donner ton avis

    Bisous et bonne continuation !

    http://www.linehogsark.fr/

    Posté par Céline, 23.05.14 à 01:40
    • C'est le nom de ton blog qui a attiré ma curiosité (d'habitude je ne clique jamais sur le lien quand il s'agit d'un com copié-collé). Belle surprise ! 

      Posté par Heidi_13, 28.05.14 à 17:39
  • Merci beaucoup pour tes adorables commentaires, ça m'a beaucoup touchée ! Je te remercie encore.
    Bonne continuation et à très bientôt j'espère !

    Céline.

    Posté par Céline, 24.05.14 à 10:52
    • Je me suis abonnée à ton blog via Bloglovin, à très vite donc

      Posté par Heidi_13, 24.05.14 à 12:07

Poster un commentaire