Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

18.06.13

Triple X - Musées

Amsterdam_Rijksmuseum

 

Si nous souhaitions voir les bulbes de Keukenhof, nous avions aussi une seconde exigence : pouvoir visiter le Rijksmuseum (et aussi éviter la fête de la Reine, la foule pas trop pour nous). 

Après dix ans de travaux, c'est le lundi qui a suivi le week-end d'inauguration que nous sommes allés voir la Laitière de Vermeer mais pas que !

J'ai une certaine rancoeur concernant cette peinture, un échec à un concours, ravivé régulièrement par son apparition dans les pubs         anachroniques vantant des pots de yaourts. Mais j'avais besoin de la voir entre quatre yeux. C'est fait ! 

Niveau pratique, je vous conseille d'y aller le matin, il n'y avait pas un chat et sur le coup de midi la file d'attente était conséquante (nous sommes restés 3h30, pas plus car Midinette se sentait d'humeur taquine). 

Nous n'étions pas trop dépaysés, les collégiens français étaient nombreux à venir en voyage scolaire. O joie ! le genre de séjour ficelé par trois profs kamikazes dont la prof d'arts plastiques convaincue que les musées ravissent ce petit monde. Et moi j'adore les regarder, vautrés sur les canapés du musée, vissés à leurs portables, comparant leurs vernis à ongles, meuglant qu'ils ont faim, qui a des chips ? m*rde les sacs sont au vestiaire. Qui a répondu au questionnaire que la prof va intégrer coeff. 4 à la moyenne du trimestre (croyant être le gage d'une bonne conduite dans le musée) ?

Et puis une nouvelle espèce de visiteurs me laissent sans voix, les chasseurs d'images. J'étais déjà restée étonnée à Beaubourg avec des visiteurs souhaitant certainement attestés de leur présence à l'expo Soulages, dégainant leurs Iphone, et sincèrement, je ne vois pas l'intérêt plastique. C'est un non sens comme un Klein, ça se vit, une image même dans un livre ne vaut rien, tout juste un support pour vérifier un détail. 

 

Amsterdam_Rijksmuseum_ipad

 

Mais là, c'était une autre espèce de visiteurs, le possesseur de tablette. C'est un peu comme lors d'une chasse aux trésors, les tableaux célèbres étant des cibles à immortaliser. Et hop que je te passe devant, je plante mon Ipad à 15 cm de la toile, je prends ma photo mais rassure-toi tu pourras continuer à regarder en détail le tableau, parce qu'en fait je fais juste des captures, je les regarderais peut-être chez moi, sur place ça n'a pas tant d'intérêt. Il doit y avoir des marathons de musées, certains sont déconcertants tellement ils zappent les oeuvres en 3 secondes. Du coup, on voit double avec les mises en abîme signée Apple. 

 

Amsterdam_Diamond_Museum_couronnes

 

Autre musée visité, celui des diamants, incontournable dans cette ville, qui vaut un ticket "moulin" dans le système de la carte Holland Pass. C'est un petit bâtiment, en même temps vu la taille d'un diamant ... Alors qu'y a t-il dans ce musée ? une vidéo pour rappeler au visiteur que pour découvrir un caillou brillant il faut exploiter des hommes et détruire d'immenses surfaces. Ensuite on découvre une partie didactique, avec des applications courantes du diamant (scalpel, matériel dentaire, scie ...), des tailles de diamants ainsi que les différentes couleurs. 

Une petite pièce est réservée à la diffusion de film ayant les diamants comme personnages secondaires. Un ordinateur est mis à disposition pour s'amuser, on se prend en photo, on sélectionne parure et couronne, on valide et envoie la création sur sa boîte mail. La jeune touriste espagnole nous précédant a planté l'ordi, et c'est avec un bel éclat de rire qu'elle nous a présenté sa création. 

Une salle est consacrée à l'exposition de couronnes royales, provenant de différentes civilisations, époques et esthétiques. 

 

Amsterdam_Diamond_Museum_skull_hirst

Damien Hirst - For the love of God - 2007 

 

Enfin on pénètre dans une salle obscure, recouverte de miroirs, taillée en forme de diamant, au centre de laquelle est exposée le crâne recouvert de diamants de Damien Hirst (vu en photo lors de l'expo C'est la vie ! à Paris, et si vous aimez l'artiste retrouvez quelques photos de l'expo Cornucopia à Monaco).

 

Amsterdam_Diamond_Museum_tennis

 

Autre oeuvre contemporaine, une raquette de tennis pour les triples vainqueurs du tournoi d'Anvers : 4 kg d'or et pas moins de 1 700 diamants (petite pensée à la fan de la petite balle jaune). 

 

Amsterdam_Coster_Diamond

 

En sortant du musée des diamants, on nous invite à visiter gratuitement le Diamond Coster qui est juste à côté. Ambiance austère comparée à l'accueil décontracté du musée du diamant. On assiste à la taille de diamants, six personnes travaillent sous nos yeux, on peut voir dans une vitrine les tailles les plus répandues de diamants. 

 

Amsterdam_Coster_Diamond_cut

 

Pour le reste de la visite, je ne peux rien vous en dire, il était 16h50, le lieu fermait ses portes à 17h et seul le groupe de Japonais a pu entrer dans un salon privé. Nous avec notre Midinette, on n'avait pas le bon profil ... chacun ses délires. 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

    Une amie me racontait que quand elle allait au musée à Paris, elle se marrait à écouter les inepties des Bobos venus là juste pour se montrer ; car le but c'est ça dans les musées : montrer qu'on les a faits.
    Mais je croyais que les photos y étaient interdites ?
    Sinon, quand on a une tablette, plutôt que de regarder le tableau à travers l'œil de sa tablette, lors d'un salon sur le livre, j'ai découvert ça : http://blog.visimuz.com/
    ça doit être impressionnant de voir des orfèvres tailler un diamant, ça doit demander une minutie sans faille ...
    Et tu es toujours fâchée avec la Laitière maintenant que tu l'as vu de visu ?
    Merci pour ton voyage par procuration (pour citer JJG).

    Posté par Sabine, 18.06.13 à 19:08
    • Oui, ça fait toujours bien dans les dîners de parler des expos du moment ...
      Les photos sans flash sont autorisées au Rijks et aux autres lieux que nous avons visité.
      En France, c'est souvent interdit tout court, par crainte de diffuser les photos (avec un
      bon appareil, il y a moyen d'obtenir quelque chose qui peut être exploité sans payer les
      droits d'auteur.
      N'étant pas rancunière, je n'en veux pas à Vermeer, c'est juste que pour un concours
      écrit sur l'histoire de l'art des peintures hollandaises, ça paraissait tellement gros de
      tomber sur la laitière.

      Posté par Heidi_13, 18.06.13 à 19:31
  • La première fois que j'ai vu la Laitière, j'ai été assez désappointée par sa petite taille, j'avoue, comme si l' art se jugeait à la taille ^^, mais bon c'était une chouette découverte.
    Je n'ai pas fait la visite du musée du diamant, ça doit être assez impressionnant mise de rien, de voir ces artisans manipuler finement cette pierre et lui donner les formes les plus belles.

    Posté par Océane, 19.06.13 à 20:47
    • J'avais vu la Dentellière bien avant au Louvre et j'ai potassé tellement le sujet pendant
      des mois ...
      Pour la taille des diamants, en fait on ne voit pas grand chose, c'est si petit et caché
      par les phalanges.

      Posté par Heidi_13, 20.06.13 à 07:41
  • Photos interdites en France ? Ah... on écume les musées à Paris et je n'ai pas encore vu d'interdiction...
    La seule que j'ai rencontrée était chez Deyrolle, mais là c'est une boutique avant toute chose !
    Mais les tablettes comme appareil photo, on y a eu droit au Château de Versailles et j'aurai bien dégommé de la rombière ce jour-là !!!
    C'est juste insupportable !

    Posté par Julay, 26.06.13 à 23:29
    • C'est indiqué à l'entrée des musées, là où personne n'y prête attention après s'être tapé
      la file d'attente. Il s'opère une véritable injustice, par exemple à Beaubourg, avec un
      réflex on se fait incendier par les surveillants de salle mais par contre avec un Iphone
      aucun souci.
      On m'a expliqué un jour qu'il s'agissait de préserver les droits, qu'avec un bon appareil
      on pouvait faire un bon tirage, le publier en édition ... et que les smartphones
      n'étaient pas dérangeants.
      Tout dépend vraiment du lieu de l'expo, je me souviens à Monaco avoir été coursé par les
      vigiles lors de l'expo Damien Hirst. Pour l'expo XXL toujours à Monaco, appareil photo
      interdit purement et simplement. Idem la traque au Château d'Avignon en Camargue . A
      Marseille au Palais Lonchamp, pareil pour l'expo Yann-Arthus Bertrand. Au Grand Palais,
      pour l'expo des jouets ... Je ne suis pas une dingue du mitraillage mais j'aime conserver
      des photos d'installations qui ne figurent pas dans les catalogues d'expo et qui ne
      circulent nulle part au final. Je comprends qu'il faille profiter de l'instant, du lieu
      mais j'aimerais en profiter un peu plus.

      Posté par Heidi_13, 27.06.13 à 07:18
  • J'adore cette raquette de tennis On avait visité également ce musée du diamant à Amsterdam et j'avais bien aimé le côté interactif (oui, je me suis pris pour la Reine d'Angleterre avec une couronne virtuelle sur la tête ^^), un peu comme dans tous les musées de la ville !

    Quant aux ipads, j'en vois de plus en plus dans les événements sportifs (JO, Tour de France, Roland-Garros) et à chaque fois, le même effet : 1. ce n'est pas pratique (oui, j'avoue, je prends aussi des photos avec ma tablette mais uniquement à l'intérieur, il ne me viendrait pas à l'idée de le balader partout) et 2. ce n'est pas discret !

    Posté par Youggie, 01.07.13 à 19:49
    • Son Altesse !
      je n'ai pas de tablette mais j'avoue que même si c'est un poids plume, c'est assez
      encombrant.

      Posté par Heidi_13, 02.07.13 à 13:57

Poster un commentaire