Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

10.01.13

Avec du beurre dedans (25 g pas plus)

 galette_des_rois_couronne_papier

Cette année "mes" Rois Mâges sont passés par la Sicile. 

J'avais repéré une recette de galette à la pistache et citron. Ca me trottait cette affaire pourtant je suis adepte de la frangipane.

Les défis : trouver de la pâte à pistache alors que les épiceries italiennes étaient fermées pour congés annuels, envoyer Le Mec à Noailles m'acheter de la poudre de pistache, sauver le citron bio qui agonisait seul dans le frigo.

J'ai glané sur des revues, blogs, émissions télé plusieurs astuces qui se sont avérées complémentaires et payantes. Bon, je me la pète de suite : elle était extra ma galette. 

J'ai compilé plusieurs recettes, virer l'avalanche de beurre préconisée par certains, retirer les 10 g de pâte à pistache introuvable. 

galette_des_rois_pistache

Hop c'est parti !

Ingrédients :

- 2 pâtes feuilletées (Casino pour ma part et je déconseille, la pâte ne voulait pas se détacher, j'ai galéré à la décoller, parfois mieux vaut ne pas rogner sur quelques centimes)

- 150 g de poudre de pistache (difficile à trouver j'en conviens, et il faut compter 30 € le kilo)

- 75 g de sucre

- 25 g de beurre ramolli 

- 4 jaunes d'oeufs

- 1 citron bio de Sicile

- 1 gousse de vanille (facultatif)

- 1 c. à soupe de sucre glace

 

Matériel :

- une assiette

- un couteau, une fourchette

- un saladier

- un fouet

- un pinceau de cuisine

- une fève

 

Fouetter 3 jaunes d'oeufs avec la sucre jusqu'à obtention d'une pâte lisse et blanche. Couper la gousse, râcler les grains, ajouter la vanille. Couper le beurre en petits morceaux (25 g c'est pas beaucoup alors des mini cubes), incorporer le beurre à la préparation. Zester et presser le citron, l'ajouter. Bien mélanger. Intégrer petit à petit la poudre de pistache. La crème est prête. 

Préchauffer le four à 190°C.

Dérouler les pâtes feuilletées. Réduire le diamètre des disques en posant une assiette renversée, découper avec un couteau pointu. Mettre de côté le surplus de pâte (mon assiette fait 27 cm de diamètre, j'ai environ 3 cm de surplus). 

Poser une pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie (laisser le papier sulfurisé). Faire des petits trous avec une fourchette. Déposer sur le périmètre du disque la bandelette de surplus de pâte. Appuyer légèrement avec les doigts pour souder les deux épaisseurs de pâte (c'est cet étage supplémentaire qui va apporter le véritable feuilletage).

Déposer la crème de pistache. Cacher la fève. 

Recouvrir l'ensemble avec le second disque pâte. Appuyer avec les doigts pour souder la pâte. 

Avec le couteau faire des entailles régulières (espacées de 1.5 cm) tout au autour de la galette (ça égalise l'épaisseur, ça rend encore plus croustillant le feuilletage, côté esthétique ça ressemble un peu à des orteils). 

Battre le dernier jaune d'oeuf. Badigeonner au pinceau la pâte. 

Avec le couteau, dessiner des motifs sur la galette. Bien respecter cet ordre car les entailles seront bien plus marquées à la cuisson, on verra mieux la différence de couleur entre la pâte recouverte de jaune d'oeuf et la pâte crue. 

Pour ma part j'ai fait un motif simple : partir du centre, improviser une ligne souple en S, répéter le motif en partant toujours du centre et en finissant mon entaille à deux intervalles du pourtour. 

Enfourner 25 minutes. Sortir du four, saupoudrer de sucre glace. Remettre au four 3 minutes. La galette brille d'autant plus (moi j'ai eu la main lourde, on voit encore la poudre blanche malgré l'époussetage).

Laisser tiédir ou refroidir. La crème de pistache chaude n'est pas des plus digestes.

 Galette_Pistache

Mon avis : elle est jolie comme tout, le feuilletage est bien meilleur que lorsque je me contentais d'aposer les deux disques. Ca change du tant pour tant de beurre/poudre d'amande. 

Petit bémol, même fan de pistache, une part de galette tiède m'a vite écoeurée. 

Je testerai une version mi-pistache mi-amande ... mais il faut que Le Mec retourne à Noailles pour 75 g de poudre d'amande ...

DIY_couronne_roi_serre_tete

Pour décorer la galette, j'ai posé une suspension de Noël, merci Ikéa ! et pour couronner Midinette, j'ai également utilisé cette décoration que j'ai monté sur un serre-tête doré. 

 

Les fans de galette, retrouvez en plus samedi prochain chez Virginie B.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 07:00 - Joli péché - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

Commentaires

    Humm elle me tente bien ta recette !
    Et j'adore ta couronne

    Posté par Happy Housewife, 10.01.13 à 08:10
  • elle est super jolie !
    j'en ai fait une le week-end dernier avec de la la crème pâtissière+ crème d'amande (il parait que la galette des rois c'est ça et pas que la crème d'amande) c'était bon mais esthétiquement la tienne est bien plus jolie

    Posté par chocoladdict, 10.01.13 à 08:50
  • hannn ! trop forte ! Comme elle est appétissante cette galette joliment ornée...!
    Moi aussi je suis plutôt fan de frangipane... mais chaque année c'est la même gué-guerre avec l'homme... pure Marseillais... qui n'aime que le gâteau des rois (avé le fruits confits -beurk !) et qui traîte MA galette de "gâteau du Nord" !

    Mais heureusement cette année j'ai des petits-alliés, pour mener la bataille... les Cacahuètes ont maintenant leur mot à dire, et des gouts bien arrêtés !
    A mort la brioche aux fruits-confits !! ^_^

    Posté par stephie, 10.01.13 à 11:25
  • J'ai fait une galette frangipane mais la tienne a l'air très sympathique!

    Posté par Koalisa, 10.01.13 à 13:33

Poster un commentaire