Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

11.06.12

Cultiver son jardin

Alors ces flâneries d'art ?

Une jolie sortie, quelques photos et peu de coups de coeur.

Habitués des lieux, nous avons opté pour un circuit à l'envers : commencer par le site 9 et finir par le numéro 1 qui accueillerait notre pause déjeuner.

FlaneriesdArt_Aix_2012_jordi

Jordi - Installation - Sans titre

FlaneriesdArt_Aix_2012_jordi_

Jordi - Sculpture acier de la série Sphères - Module de formes Jordi

FlaneriesdArt_Aix_2012_jordi_1

Jordi - La cage aux formes

Jardin de l'aigle d'or (chez les soeurs, au passage, visite de leur petite chapelle) - 3 rue de l'aigle d'or : on retient l'oeuvre de Jordi, un module répété. Assis sur des chaises blanches, à l'ombre des platanes, écoutant une pianiste ... Midinette a adoré !

FlaneriesdArt_Aix_2012_

Alexandre Nicolas - Inclusion Yuri foetus (détail du foetus monsieur Propre)

Galerie Lisse des Cordeliers - 9 rue Lisse des Cordeliers : on retient l'ouïe, une flûte traversière et me voila enchantée. Le visuel ne nous a pas convaincu (petite nostalgie du temps où mes travaux étaient exposés en ces lieux, ahem, on vieillit !) hormis le travail d'Alexandre Nicolas.

 

Jardin de Belcodène - 42, rue Victor Leydet : dommage que mon père n'ait pas été avec nous. Il m'aurait sorti son speetch "tu vois, ça, c'est de l'art, c'est partir de la matière ....bla bla bla". Le travail du verre ne m'atteint qu'exceptionnellement alors il y avait peu de chance que ça fasse mouche.

 

Salon de musique, Hôtel de France - 63 rue Espariat : je crois qu'on tient là les records de prix de vente affichés. Soit les autres années les prix à 5 chiffres n'étaient pas indiqués soit j'avais mon oeil dans ma poche. Je sais c'est petit de parler d'une expo en terme d'argent. 12 000 € la grande toile. Mouais y a toujours mon icône paillarde de Gosti à 17 000 € rue Paradis, nettement plus parlante pour moi en terme d'intérêt plastique et de recherche graphique.

 

Jardin d'Entrecasteaux - 10 rue d'Entrecasteaux : si mes souvenirs sont bons, ce jardin (et là Le Mec me souffle, quel jardin ? si j'avais des m² en extérieur, je les mettrais en valeur !) ne m'a jamais offert une surprise intéressante.

 

Cloître du Manoir - 8 rue d'Entrecasteaux : il y a deux ans, j'aurais tout acheté ce qui s'y trouvait. Pas cette fois-ci. Tant pis. Le bar à thés Le Palais des Thés offrait du thé glacé hammam et du thé geisha, du pain d'épices aux cerises confites. Leur boutique se trouve 1 rue Chabrier, à Marseille c'est rue Paradis.

FlaneriesdArt_Aix_2012_robert_bradford_ange

FlaneriesdArt_Aix_2012_robert_bradford

FlaneriesdArt_Aix_2012_robert_bradford_chien

FlaneriesdArt_Aix_2012_robert_bradford_rhinoceros_homme

FlaneriesdArt_Aix_2012_Paul_Maisonneuve

Paul Maisonneuve - Peintures / Robert Bradford - Sculptures

salon_de_the_aix

Jardin du Cancel - Rue du Cancel : pas mal ! et surtout on a découvert en contre-bas, une adresse qui a l'air fort sympathique : L'ancienne Epicerie, chambres et tables d'hôtes ainsi que salon de thé (thé le Palais de Thés et gâteaux maison) fermé jusqu'au 5 septembre, on attendra.

FlaneriesdArt_Aix_2012_jeanpierre_dessaillant

Jean-Pierre Dussaillant - Sculptures

Jardin Mérindol - 12 rue Mérindol : pas fans. Et loin d'être impressionnés par la maison provençale avec son jardin et sa piscine. Certaines personnes étaient attirées comme des mouches par l'eau turquoise, un peu de tenue !

 pavillon_vendome_louis_XIV_kimiko_yoshida

Kimiko Yoshida - Louis XIV

pavillon_vendome_marie_antoinette_recapit_e_kimiko_yoshida

Kimiko Yoshida - Marie-Antoinette recapitée en geisha

Pavillon Vendôme - 12 rue Célony : on finit bien ! pique-nique sur un banc devant la roseraie. Petit coucou aux poissons du bassin faisant des rondes autour des nénuphars. Et une belle expo. Travail du verre de Murano, du plexiglas et de la lumière pour les trois soeurs italiennes de Komodo Art (aucune photo car les oeuvres repartaient sous le bras des créatrices).

pavillon_vendome_louis_XIV_kimiko_yoshida_autoportrait

pavillon_vendome_louis_XIV_kimiko_yoshida_autoportrait_1

pavillon_vendome_louis_XIV_kimiko_yoshida_autoportrait_2

pavillon_vendome_louis_XIV_kimiko_yoshida_autoportrait_3

Travail sur l'autoportrait par Kimiko Yoshida : sculptures ainsi qu'un travail pictural avec pour appui des points de détails textiles faisant écho aux oeuvres classiques (Rembrandt, Picasso, Klimt, Van Eyck ...). Il fallait lire, oui, la petite feuille, et voir les petites images à côté des cartels. La surveillante de salle était un peu navrée de voir ce public consommer de l'image comme on tourne les pages d'un magazine de mode.

 

Bilan : une belle journée (sans acquisition pour notre part), avec des oeuvres très variées, de quoi contenter tout le monde, et de la musique sur chaque site. Petit bémol : chez les particuliers, accueillis par les bénévoles de l'association, toujours une petite impression de passer pour des ploucs de base (puisqu'on ne fréquente pas leur asso', et ça se voit vite, on ne nous donne pas de chapeau de paille) qui flânent à défaut d'appréhender l'art, attirés par la gratuité (et on ne donne rien dans leur tirelire "pour l'asso"). Et pompon la petite phrase du jour : "oh avec votre petit appareil photo vous n'aurez pas grand chose comme résultat". J'ai hésité à rétorquer "Merci, mon réflex est au SAV de la FNAC" ou "oh pas grave c'est pour montrer à ma mémé, elle a la cataracte de toute façon".

Au cloître du Manoir et au Pavillon Vendôme, le personnel habituel nous accueille et du coup, pas ce sentiment de ne pas être à sa place.

L'expo du Pavillon Vendôme vaut le coup d'oeil. Si vous souhaitez vous y rendre, il faut faire vite, c'est jusqu'au 23 juin,  les horaires d'ouvertures sont et ça coûte 3.30 €.

 

Demain, compte-rendu de l'expo Arts Ephémères à Maison Blanche.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

    Quelle collection! J´adore!

    Posté par Elisa, 11.06.12 à 13:56
  • J'avais pu y aller l'année dernière...
    Pour être honnête, plus que l'art, j'avais surtout aimé pouvoir aller dans certains lieux d'habitude fermés (et baver de jalousie).

    Posté par Violette, 11.06.12 à 14:06

Poster un commentaire