Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

22.11.11

Prendre l'air

marseille_sens_interdit

Outre mes séances repérages et shopping sur le net, je sors.

Quand je dis "je", en fait c'est "nous" sortons.

Habiter à Plus belle la vie relève du parcours du combattant quand on a une poussette. Métro sans ascenseur ni escalator (ou dans de très rares stations), trottoirs encombrés de voitures, poubelles en vrac, crottes de chien, bouches d'eau qui crachent afin de déplacer la crasse dix mètres plus loin.

Quand nous sortons, c'est un périple. Et nous voila tous les trois embarqués. Le Mec est le chauffeur de ses dames. Une fois invoqué l'ange "Auto-man", et trouvé une place à cheval sur un trottoir, on souffle et on monte la poussette (oui, c'est une Stokke, il faut la monter, un peu comme un cadeau Kinder).

Une fois au parc (zoo abandonné, un peu comme la ville d'ailleurs) on évite les ballons (y a beaucoup de non-futurs Zizou mais l'espoir fait vivre), on répond aux "c'est une poussette ?" non Madame, c'est un caddie de supermarché, non Monsieur, c'est un tractopelle. Sont neuneus les gens !

Et Midinette, elle s'en tape du parc. Tout ça pour ça. On s'achète une forme de bonne conscience. Et en prime, ça pue le poney sur notre parcours "poussette".

Alors, on opte pour des expos (il n'est jamais trop tôt). Et bizarrement on croise de drôles d'animaux.

 

panda_vive_la_crise

hippoppotame_i_love_you_blanch

lemuriens

Et pour cela, on arpente ces sales trottoirs encombrés avec à la clé toujours une crotte que l'on n'a pas esquivé. Finalement, la balade sent le poney et la crotte. De mieux en mieux.

je_suis_coince_a_travers_mes_baro_

pardon_d_etre_desolai

2013_l_artiste_precede_le_flic

Au fil des rues, on s'interroge, assiste t-on à des murs tagués pour la tournage d'un pub "Acadomia" ou est-ce des "oeuvres" en vue de Marseille 2013 capitale de la culture ? non, vraiment, on hésite.

gens_de_papier_

gens_de_papier

 

L'expo in situ, des personnages en papier, perchés dans le paysage urbain, travaux d'écoliers assistés d'un artiste : saccagés, une poignée de secondes pour réduire à néant un projet qui a mobilisé des enfants, une poignée de cons qui préfèrent côtoyer la crasse et rejettent l'introduction de poésie et d'art.

emploi_culture

Vraiment, y a du boulot ! Sainte Rita priez pour nous.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 12:30 - Révélation existentielle - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

  • comme quoi

    On peut trouver des choses magnifiques même dans une ville de m... bravo pour ton oeil affuté!

    Posté par planete deco, 22.11.11 à 13:14
  • heureuse de te lire !

    Posté par virginie B, 22.11.11 à 13:57
  • je te sens un peu irritée là.....j'espère que vous vous portez bien!!!!

    Posté par arwen, 22.11.11 à 21:07
  • Youpi, Heidi is back !! Tu m'avais manqué, dis !
    Non mais sérieux Marseille, ya de gros progrès à faire. Déjà que j'ai failli me faire tuer à vélo, j'imagine ce que ça doit être de circuler avec une poussette ..
    Courage, courage et bises à tous les trois ^^

    Posté par Céline, 22.11.11 à 21:57
  • Ah ouais sympa la petite promenade ^^

    Posté par Xel0u le l0up, 24.11.11 à 09:00

Poster un commentaire