Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

21.03.11

Ainsi Fonfon ...fon

vallon_des_auffes_copie

Venir à Marseille, faire un tour au marché aux poissons et avoir envie d'une bouillabaisse : la carte postale !

Mais là, ça se gâte. Si comme Le Mec et moi, tout le monde vous jure que la meilleure bouillabaisse c'est celle de sa mère / belle-mère / voisine, mais que personne ne vous invite à partager une assiette à soupe, vous voila bien avancés !

Au choix : rester sur le Vieux-Port, espérer (sans même avoir fait brûler un cierge à la Bonne Mère) qu'on ne se fera pas rouler pour 15 € entrée + plat + café, ça relève de l'arnaque ! Au mieux, vous aurez une soupe de poisson (en bocal ce serait le paradis !) en brique, bien diluée, un filet de colin surgelé qui flottera dedans, accompagnée de deux patates à l'eau, des croûtons pour faire style et de la rouille en bocal sans couleur locale !

Seule vraie adresse du Vieux-Port, au Miramar, 58 € pour accéder au plat du pêcheur ! un comble pour cette soupe du pauvre pêcheur d'antan. La vue sur le Vieux-Port et la Bonne Mère est incluse dans le service.

Mais il y a mieux (selon nous), partir sur la Corniche, prier Sainte Rita (sainte que l'on invoque pour les cas désespérés, fin du Cathéch'express) pour avoir une place de parking, s'engouffrer dans les escaliers du vallon des Auffes, redécouvrir ce bout paisible de Marseille, si proche de l'agitation du centre-ville.

Mieux vaut avoir réservé. Presque comme une évidence, les clients sont placés le long des baies vitrées (rez-de-chaussée et étage), la remise de la carte est presque inutile. Chez Fonfon, on vient manger de la bouillabaisse !

Mais alors qu'est-ce donc ? le prix est-il justifié (46 €) ?

Après une mise en bouche iodée, le serveur vient déposer trois belles louches de soupe de poisson (la vraie !) dans une belle assiette creuse. Comme pour une fondue, à chacun de préparer ses croûtons, de les recouvrir d'aïoli, de rouille, de mayonnaise. Et c'est parti ! par la suite, le serveur revient pour présenter les cinq poissons stars (ça permet aux plus sceptiques de justifier le prix des matières premières). Une fois les poissons dépiotés, il arrive avec une nouvelle assiette par convive, recouverte des cinq poissons et des pommes de terre. Hop, rebelotte, trois autres louches de soupe et cette fois, il faut jongler entre les deux assiettes, le poisson, la soupe, les croûtons, les pommes de terre. 

Le plat est si copieux que pour tester les desserts, il faut être en hypoglycémie.

Seul regret, la boutique de Fonfon ne vend pas cette inimitable rouille, il faut donc y revenir.

A vous de vous faire inviter chez une bonne cuisinière ou au resto !

PS : le poisson cuit à l'argile est une autre des spécialités de Fonfon.  

 

Edit : la preuve dans les commentaires, les locales ont la chance d'avoir de bonnes cuisinières dans leur famille. Veinardes, profitez-en !   

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 19:00 - Joli péché - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

  • tu as bien raison c'est chez Fonfon la meilleur bouillabaisse !! et puis le cadre et sympa aussi !

    Posté par 2P, 21.03.11 à 19:38
  • je n'ai jamais mangé la bouillabaisse au resto, uniquement, en famille, et je dois bien dire que je ne suis pas trés fan!mais je me demande là maintenant si elle était bien cuisinée....

    Posté par arwen, 21.03.11 à 19:44
  • jamais au restaurant c'est un grand principe... le chef en cuisine c'est ma grand mère !

    Posté par Virginie B, 21.03.11 à 20:17

Poster un commentaire