Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

31.08.10

En vie

dondevie

Quoi de neuf ? un long week-end avec une petite santé, finalement j'aurais préféré un petit week-end en grande forme ... jamais contente !

Mais je suis reconnaissante, qui aurait dit que je serais encore en vie. Voila 4 ans jour pour jour que Jean, Gilles, la grande Martine et les autres m'ont sauvé la vie. Vous me direz, on s'en fout, de toute façon vous n'êtes pas dans le médical. Depuis, je suis un peu redevable pour la sauver à quelqu'un d'autre.

Donner la vie c'est réservé aux femmes, c'est la plus belle chose au monde (en même temps y a pas foule qui assiste aux accouchements juste pour la "beauté") ... moi je peux vous garantir, qu'on peut très bien être un homme, une femme, stérile ou pas et quand même donner la vie, ou plus exactement re-donner la vie : est-ce bien différent au final ?

Des bouts de vie qu'on donne sans attendre de merci (surtout pas), des gouttelettes vitales, des organes ... et si vous n'êtes pas du genre à vous séparer de vos cellules, il reste les gestes qui sauvent. Bon, je n'ai pas la prestance d'Adriana pour vous convaincre d'apprendre les gestes qui sauvent mais si vous avez ouvert l'oeil cet été, les défibrilateurs ont envahi les espaces publics ... ça serait drôlement idiot de vous retrouver face à un proche ou un inconnu et ne pas savoir quoi faire. Ce doit être atroce de se retrouver face à son impuissance, d'être témoin d'un drame et non l'acteur clé qui évite la tragédie, de prendre conscience de son individualisme. 

Evidemment ce billet n'est pas sponsorisé, juste une piqûre de rappel parce que c'est presque tabou le don de vie, on se trouve souvent des excuses, des choses primordiales à faire avant, on repousse, jusqu'à se retrouver au vif du sujet.

Don de vie              don du sang                4 minutes                les gestes qui sauvent

Alors je sais qu'on a beau mener l'âne jusqu'à l'abreuvoir, s'il n'a pas soif, il ne boira pas ... mais si vous preniez un peu de votre temps libre pour qui sait sauver une vie, hein ? ça n'a pas de prix !

Rendez-vous sur Hellocoton !