Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

15.06.10

C'est à mettre sous globe

cool_globes_lcm

Cool Globes N°30 (Canebière) - Bleu comme une orange - Muriel Napoli - LCM

Un fruit d'exception qu'autrefois on offrait à Noël aux enfants. C'est dire si la terre est pulpeuse, parfumée, gorgée de richesses comme l'orange l'est de jus, de saveur, d'arôme. Reflet(s) de ce soleil aussi dotn toutes deux savent adopter la couleur. Bleu, comme l'azur, couleur de la félicité, déclinée ici en un moelleux tapis de fleurs qui invite à la galipette ... C'est dire si la terre est céleste. Rien d'absurde, là-dedans, Paul Eluard a vu juste, nuance, connote, il n'a pas, comme un cosmo/astronaute, dégusté la terre de si haut, il l'a perçue d'ailleurs. Privilège de poète amoureux. Laissons l'orange versifier sur son orbite comme une pomme siroter la sève de sa branche : la mésaventure d'Eve devrait nous rendre prudents.

Dépitée par le mur de MWM - Dulux Valentine, dans la même semaine, je n'ai pas eu le courage d'aller à la présentation des 68 Cool Globes le 8 juin dernier.

Le principe ? vous voyez la Cow Parade, avec des vaches à 7 500 € achetées par des entreprises, lookées par des artistes, vendues à des tiers déduisant 50 % du montant de leurs impôts ... et bien là c'est pareil mais avec un globe, bis repetita.

Mais comme la sympathie d'une meuh l'emporte, il a bien fallu broder un thème à la mode "le DD", ben oui le Développement Durable ! alors la thématique c'est "d'associer l'art à la lutte pour la protection de l'environnement et contre le réchauffement climatique".

Un aperçu des Globes que j'ai pu voir sans le vouloir.

cool_globes_ville_de_marseille

Cool Globes N°36 (5 Avenues) - Ici et ailleurs - Sylvain Ciavaldini - Ville de Marseille

Enfin une bonne nouvelle : nous vivons sur un bijou, une pièce unique. Une planète en or. Et nous, garniture circonstancielle, scintillons-nous aussi ? ici, peut-être ? Non, là plutôt ... Où ? Attention les bulles, à n'adorer en l'or que ce qui brille, expose à oublier d'où il tient sa vraie valeur : la rareté. Plus de temps à perdre, alors protégeons là, notre terre sans prix, suggère l'artiste. Armons-la d'un geste, rendons-la plus précieuse encore d'un souffle d'or offert, inaltérable, plus que jamais.

cool_globes_twins

Cool Globes N°46 (Boulevard Périer) - Léaunard - Peyro - Twins

Beau spécimen, cet hombre d'or aux si parfaites proportions qu'une reprise à la plume, encre et lavis, rendra célébrissime par-delà les siècles, un réseau d'intérim, familier par-delà ses vitrines. Doute que nous sachions ménager l'onde d'or revêtue. Mais qui osera défier ce monde carapaçonné d'une cotte de mâles prêts à tout (sup)porter, à donner de la main, du pied, de la tête, si, si, scellés dans le même irrésistible élan ? Pompes, maïeutique, décidément, les voies de l'avenir sont impénétrables.

Je crains que les piétons ne s'attardent pas au pied des globes pour lire les inspirations des plasticiens, c'est bien dommage.

Et le mot pour la fin : "Souhaitons que cette exposition, qui allie deux thèmes chers à Marseille, la culture et l'environnement, rencontre le même succès que la Cow parade en 2007", conclut le maire de Marseille. Une belle galéjade !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 12:00 - Peinture fraîche - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Intéressant... j'avais vu la cow parade à Paris et ça m'avait bien amusée toutes ces vaches en ville ! j'aurais bien voulu voir ces globes. Merci de nous faire partager les quelques globes que tu as vu "sans le vouloir" !
    La terre bleue comme une orange , ça me rappelle des souvenirs ! C'est le thème que j'ai eu en dessin au bac : je me suis littéralement plantée !

    Posté par La Parisienne, 15.06.10 à 12:31
  • Très beau, c'est Elisa qui va aimer.

    Posté par Libelul, 16.06.10 à 00:53

Poster un commentaire