Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

14.06.10

Les arts éphémères (début du parcours)

parc_maison_blanche

C'est au parc de Maison Blanche, la mairie du IXe et Xe arrondissement de Marseille qu'avait lieu le second festival "Les arts éphémères".

Des oeuvres en plein air, l'entrée libre, expo du 20 mai au 9 juin : question : à quelle date y sommes-nous allés ? le dernier jour pardi ! quelle belle initiative (qui n'est autre que la mienne, oui, j'estime qu'il y a toujours le temps, qu'on peut repousser ... jusqu'à être au pied du mur et en l'occurence devoir faire avec le temps pourri et c'était sans compter que le mercredi le parc allait être envahi de gamins).

Petit tour des oeuvres qui ont attiré mon attention. C'est parti pour une sélection de 7 oeuvres.

4D_puzzle_master_G2_aymeric_louis

Aymeric Louis (né à Dijon en 1975, vit et travaille à Marseille)

4D Puzzle Master G2 - 2006 - résine acrylique - 205 x 200 x 400 cm

On se rappellera que dans le travail de ce jeune et talentueux plasticien le premier gorille en allumettes géantes, construit autour du vide et de la transparence, était une quête de l'équilibre ; son existence fragile, à tâtons dans l'espace, semblait chercher la transcendance. Cet élément géant laissait la lumière et défiait son existence propre qu'un souffle risquait d'anéantir.

Mais cette nouvelle proposition de l'artiste opère un changement radical.

L'animal s'installe dans une blancheur opaque qui a chassé le vide et impose son volume à l'espace ; il le barre ; il l'entame ; il se prostitue et rentre sur le devant de la scène, accède à la conscience du regardeur.

Glorieuse, l'image que renvoie la sculpture est celle d'un corps qui sait capter l'espace et la lumière, un corps qui donne à voir l'ombre - trace de son existence.

Le premier gorille sublime et modeste risquait la bascule, celui-ci révèle sans pudeur sa belle présence.

(Extrait d'un texte de Lyse madar)

lips_and_stick

Léa Dey - Rosalie Mouz - Lips and stick

atelier_pierre_louis_albert

Atelier Pierre-Louis Albert

attrape_reves

Danielle Pallazzi - Attrape-rêves

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

    Merci pour la visite... ça laisse toujours sans voix ce genre d'oeuvre : je n'arrive pas à me dire qu'il s'agit d'art...

    Posté par La Parisienne, 14.06.10 à 10:34
  • il est super beau ce parc !!!

    Posté par 2P, 14.06.10 à 18:01
  • Le gorille est géantissime !

    Posté par FashionisaPgd, 14.06.10 à 21:02

Poster un commentaire