Une note blanche

Une note blanche au fil de mes découvertes. Une façon de noter noir sur blanc mes coups de coeur. De la déco, du design, de l'art ... et un tas de futilités !

18.02.10

Humm Charal !

jana_sterbak

Vanitas - Jana Sterbak

Nous sommes à croquer, certes ... mais de là à attirer le chasseur-cueilleur ... il y a un monde !

Nous sommes au niveau 4 de Beaubourg à l'expo Elles. Le Mec s'approche d'une oeuvre que je souhaitais voir de plus près depuis très longtemps. Génial ! il a senti mon attrait ... pas tout à fait.

Habitué à me poser des questions plutôt que lire le cartel, il m'interroge sur le matériau employé pour cette robe singulière.

Hum hum ... flash back ... en 2008, lors de l'expo Le cabinet des merveilles à Aix-en-Provence, Le Mec s'est senti très mal face à la robe en rondelles d'os humain de Jan Fabre (photo facile à trouver sur Google si ça vous dit).

Et bien, chéri, voila la robe est faite de steacks ... et avec le temps c'est devenu du cuir maronnasse. Voila tu voulais savoir, tu sais. Hé hé ! Le Mec n'ouvre qu'un oeil, il aurait dû se douter que la photo en arrière-plan était en rapport avec l'oeuvre présentée.

vanitas_jana_sterbak

"Je crois que [Vanitas] est une oeuvre assez réussie - si je peux me permettre de dire cela - car elle se prête à quantité d'interprétations depuis le non-respect des animaux élevés pour leur viande jusqu'au vieillissement et à la mort des individus, en passant par les rituels de possession, etc. Vanitas pourrait également évoquer les changements que le temps imprime à la perception des oeuvres. Le jour du vernissage, quand on expose la robe, la chair est crue. Puis la viande sèche et commence à ressembler au cuir ; elle devient alors acceptable. Cela est aussi vrai pour les artistes. Certains conservateurs préfèrent travailler avec des artistes morts car ils dérangent moins." Jana Sterbak   

Je préfère vous prévenir les articles à venir sont ... de la même veine tout aussi joyeux.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Heidi_13 à 12:00 - Peinture fraîche - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

  • Un peu bestial à mon goût ! préfère de loin lorsque l'artiste s'exprime avec le bambou, le chanvre, le métal, le chocolat... plus apte au toucher comme à l'odorat.
    Intéressant tout de même !Beaubourg est un éternel "cabinet de curiosités" en témoigne cet oeuvre animalière.

    Posté par peau d'Anne, 18.02.10 à 12:15
  • Tu es pire que ce que je pensais. J'ai kiffé Sensation à RAG http://en.wikipedia.org/wiki/Sensation_%28exhibition%29 Mais là tu vas trop loin. AU SECOURS. Je me sens pas bien du tout.

    On avait dit ACCESSIBLE ...

    Posté par Libelul, 18.02.10 à 16:09
  • Heureusement que tu es là, tel un guide personnel pour Le Mec et pour nous autres ! Merci d'ouvrir si grands tes yeux !!! Je suis ton feuilleton parisien de très près, avec Ta vision...hummm

    Posté par suprlipopette, 18.02.10 à 16:10
  • Oula non je n'aime pas du tout !
    Je ne sais pas comment cette mannequin à pu poser parce que pour ma part j'aurais été tellement écoeurée par l'odeur du sang..

    Posté par Nou-i0rk, 18.02.10 à 16:27
  • Etonnamemt moi qui n'ose pas toucher un filet de poisson ou un morceau de bidoche, je n'ai pas été écoeurée (mais la viande avait séchée).

    On est loin de l'extrême violence des actionnistes viennois (sacrifice d'agneau, humains aspergés de snag de ces agneaux).

    Le trash pour le trash, je ne vois pas l'intérêt. Là, elle pose une question. Perso, je n'ai aucune empathie pour les vaches qui ont fini dans mon salon en cuir, ou dans ma maroquinerie. Je les considère comme un rebus qui vit une seconde vie.

    Posté par Heidi, 18.02.10 à 17:19
  • Euh!! Je ne sais pas quoi dire.
    À bientôt
    Elisa, Argentine

    Posté par Elisa, 18.02.10 à 21:51

Poster un commentaire